Atelier Ricardo Ponce

Textes

Les textes de Ricardo Ponce

ExpositionsA propos

Dans l’atelier du peintre.

Après avoir exposé en Colombie ou aux Etats-Unis, il pose enfin ses valises en Europe trois années plus tard. De la Suisse au festival de Cannes, il ne cesse d’étonner avec ces œuvres chatoyantes, tantôt graves, parfois mystiques et grâce auxquelles il dresse un portrait d’un pays rêvé qu’il a pourtant quitté. A travers sa peinture, il porte un regard puissant et sans concession sur la relation de ceux qui en font l’histoire.

« Cuba, explique-t-il, c’est le choc de la culture Africaine et Européenne, ou une mythologie particulière est née du christianisme, de la Regla de Osha, a donné naissance à la Santeria, c’est ce syncrétisme qui domine dans mon travail. Lazare, le ressuscité, que nous appelons Babalu Ayé en en est un exemple, de la façon dont nous avons adapté croyance. Je décris aussi la vie de tous les jours, je parle toujours de Cuba, mon pays, des gens, de la dureté de l’existence, mais aussi de son habitabilité à améliorer la vie quotidienne par une continuelle inventivité ».